Coupure d’internet : le Cameroun a perdu près de 20 milliards de francs CFA dans la crise anglophone . 

TELE COM

Ces chiffres sont de l'organisation internationale Cipesa, qui  a récemment publié les résultats de son enquête sur les conséquences économiques des coupures internet décidées par les gouvernements africains. Derrière l’Ethiopie et la RDC, le Cameroun se positionne au troisième rang avec ses 93 jours  consécutifs de black-out subis par les régions anglophones du Cameroun. En effet, c’est à compter du 16 janvier 2017 qu’internet a été coupé.  Espérant limiter l’impact de la crise qui secouait alors le nord-ouest et le sud-ouest du pays, le gouvernement a plutôt causé la perte de plus de 38,8 millions de dollars selon CIPESA. C’est ainsi que pendant plus de trois mois, population et entreprises locales ont fait recours au « système D » pour continuer leurs activités.

Axel Amana