Dans trois lettres adressés, le même jour, aux Dg d’Orange Cameroun et de MTN Cameroon, Philémon Zoo Zame, le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART),  le régulateur du secteur des télécoms dans le pays a enjoint aux deux leaders du marché du mobile, de prendre des dispositions visant à garantir «l’égalité de traitement des clients/partenaires par les opérateurs, et le maintien des conditions permettant une concurrence saine et loyale» sur le service Mobile Money qui est au centre d’un conflit opposant Orange et MTN à Express Union. Concrètement, après avoir reçu «des plaintes de pratiques anticoncurrentielles» émanant d’Express Union, l’ART invite la Dg d’Orange Cameroun à procéder au «rétablissement des numéros courts 8080 et 8081», ainsi qu’à la «reconsidération du coût d’accès au portail Ussd *050#».

zoo zame

Autant d’attitudes derrière lesquelles Express Union décèle des manœuvres visant à plomber son service Express Union Mobile Money, au profit d’Orange Money et MTN Mobile Money. Des accusations qui ont toujours été réfutées par les deux opérateurs de mobile qui, à l’unisson, soutiennent n’avoir jamais eu aucun contrat avec Express Union sur le code querellé.