Handicapée par les impayés de l’État et par son parc vieillissant, la société spécialisée dans la collecte de déchets a connu une année délicate. Mais l’obtention d’un financement va lui permettre de renouveler sa flotte. Michel Ngapanoun a le sourire en cette matinée du 19 octobre. Dans la salle des délibérations de la Communauté urbaine de Yaoundé, le président-directeur général d’Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam) vient enfin de parapher la convention de prêt pour l’acquisition de 211 camions et de 17 engins lourds. 24,5 milliards de F CFA (environ 37 millions d’euros) sur sept ans, à 8 %. La Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec – groupe BPCE) apporte 11,5 milliards de F CFA;

HYSACAM

Or cette entreprise n'est pas sortie de l'ornière.Elle fait face à un autre type de problème.Sur les centaine de bacs à ordures disposés à Douala et Yaoundé à l'approche de la Can féminine,il en reste à peine une...dizaine: volés et vendus aux chinois qui les decoupent et les recyclent